Handystrahlung
zur facebook-Seite zur Google+-Seite

Radiation mobile

Les médias informent toujours et encore sur les dangers de la radiation micro-ondes qui est émise par la communication mobile. Les radiations des téléphones mobiles sont rendues responsables d’un système immunitaire affaibli et de beaucoup d’autres maladies. L’implantation de nouvelles stations de base est combattue partiellement et obstinément par des initiatives citoyennes.
La radiation mobile nous influence dans une mesure bien plus élevée que cela n’était encore concevable il y a des années.

Accompagnateur pratique au quotidien

Il est vrai qu’il est souvent très pratique et élégant d’avoir, et également d’utiliser, les avantages de la technique de la communication mobile. Pouvoir communiquer avec ses amis de partout par son mobile, s’échanger et s’informer toujours et partout par son mobile. Au quotidien aussi, le mobile et le fait d’être toujours joignable nous apportent beaucoup d’avantages, et peuvent aussi nous être d’un grand secours dans des situations de nécessité ou de danger, ne serait-ce que lors d’une panne de voiture ou pour être toujours joignable pour la famille et les enfants. Dans toutes ces situations, le mobile ne peut plus être ignoré aujourd’hui. Toutefois il faut vraiment se poser la question si dans beaucoup de situations le prix à payer au dépend de la santé n’est pas trop élevé

Protestation citoyenne contre la radiation mobile


Protestation citoyenne contre la radiation mobile
Smilla (9J):"Je ne veux pas de radiation 4G dans ma chambre"

"La fascination de la technique moderne est en nette contradiction avec la question, quelles possibles atteintes à la santé le progrès apporte-t-il peut-être avec lui."
Communiqué de presse 038 de l’office fédéral pour la protection contre les radiations du 12.12.2003

Que comprend-on par radiation mobile?


Dans les médias, il est toujours et encore informé sur les dangers des radiations des mobiles, car les mobiles, les téléphones-DECT sans fil et les signaux Wifi émettent et réceptionnent avec les dénommées radiations micro-ondes pulsées. Le fait est que des mobiles émanent des champs électromagnétiques de haute fréquence, c'est-à-dire qu’ils fonctionnent dans le domaine de fréquence entre 900 et 1.800 Mégahertz (MHz = 1 Million d’oscillations par seconde). La malice de la chose, c’est que l’on ne voit pas, ne sent pas et n’éprouve pas ces radiations. Ces rayons micro-ondes transportent de gigantesques quantités de données, comme des images et des films, d’un appareil mobile vers un autre, et ce faisant propulsent également au rythme de millisecondes la radiation micro-ondes à traves notre cerveau et notre corps. Ces radiations mobiles ne s’arrêtent également pas devant les mûrs et les fenêtres, ce qui les rend encore plus incalculables et ce qui rend encore plus difficile de se protéger des effets nuisibles de ces radiations mobiles. Un des plus grands dangers dans ses propres quatre mûrs est, à côté des mobiles classiques, les téléphones sans fil au standard DECT. DECT signifie "Digital Enhanced Cordless Télécommunication” et désigne une manière spéciale de transmission de données. Tous les téléphones sans fil modernes utilisent cette technique. La technique DECT retransmet par une radiation à haute fréquence pulsée et émet cette radiation 24 heures par jour lorsque le téléphone est allumé. En cela, la radiation permanente part exclusivement de la station de base, les combinés respectifs ne rayonnent par contre que lorsque l’on téléphone avec eux.

Croissance mobile



Dans les dernières années, les entreprises de radiocommunication mobile ont toujours développé de meilleures technologies, respectivement toujours de plus grandes capacités, afin de pouvoir retransmettre toujours plus rapidement des volumes de données. Un des standards les plus récents de la téléphonie mobile est le LTE (Long Term Evolution, également 3,9 G). LTE est une nouvelle technologie de la quatrième génération de téléphonie mobile qui se greffe sur le réseau 3G, et qui par rapport à la technologie précédente UMTS rend encore une fois possible des plus grandes vitesses de retransmission de données. Le nombre des antennes de téléphonie mobile installées augmente toujours et continuellement afin de garantir à 100 % la couverture du réseau, également en zone rurale. Entretemps, les antennes de téléphonie mobile font partie de notre quotidien, car elles assurent que nous puissions téléphoner avec notre mobile sans perturbation et de partout, 24 heures sur 24. Le revers de la médaille : elles rayonnent 24 heures sur 24. Toutefois pas directement à notre oreille comme le mobile, mais pour cela dix fois plus forts. Les signaux digitaux de radiocommunication comme ceux de la téléphonie mobile, Wifi, Bluetooth, ordinateurs portables, PC ou également TV digitale ou radio, fonctionnent avec une forme très précise de champs électromagnétiques de haute fréquence : ils se caractérisent par des puissantes impulsions se succédant très rapidement et n’émettent pas continuellement par rapport aux ondes radio classiques à haute fréquence. Considéré à long terme, il est à envisager qu’il y aura toujours plus d’utilisations de la communication sans fil qui nous accablent par de l’électrosmog continuellement et durablement. Et tout cela d’une manière et d’une intensité qui n’a pas encore existé jusqu’ici. De ce fait, l’appel pour une protection suffisante contre la radiation mobile devient toujours plus fort.

Etudes sur le danger de la radiation de la communication mobile

De nombreuses études confirment entretemps que la radiation des technologies sans fil, même sous les valeurs limites légales, peut influencer des fonctions corporelles. Il a été trouvé, par exemple, des dommages à l’ADN, un risque plus élevé de tumeurs, l’affaiblissement du système immunitaire, des modifications des ondes cérébrales, ainsi que des dommages aux ovules, embryons et au sperme. De surcroît, il existe de nombreuses analyses sur des effets comme des perturbations du sommeil, des maux de tête, des dépressions, des difficultés d’apprentissage et enfin des perturbations de la mémoire. Un bon résumé d’études correspondantes d’instituts de recherches renommés des années 2000-2010 peut être récupéré sous ce lien.


Par ailleurs, on a décelé que la radiation pulsée à haute fréquence du Wifi, du mobile et des téléphones sans fil produit en général du stress physiologique. La réaction "combat ou fuite" du corps est activée et ainsi la sécrétion d’hormones du stress. Lors d’une perturbation permanente, le corps ne retrouve plus durablement son équilibre naturel – avec des conséquences fatales pour la santé. De plus, des scientifiques suédois ont trouvé que ouvre la dénommée barrière hémato-encéphalique, à cause de quoi des toxines et des substances albuminoïdes pénètrent sans encombre dans le cerveau et peuvent endommager les cellules nerveuses sensibles. Entretemps, cela à également été confirmé par un groupe de scientifiques allemands.

En général, on peut dire en résumé que les mobiles émettent les radiations les plus fortes – de loin encore plus que les téléphones DECT. Puisque les téléphones mobiles, respectivement les Smartphones, règlent leur puissance d’émission selon le juste besoin nécessaire, ils rayonnent d’autant plus fortement qu’ils sont éloignés d’un pylône relais. La radiation agit encore plus nuisiblement et plus perturbante lorsqu’on se trouve dans des locaux ou des secteurs "fermés", qui sont isolés par des murs ou d’autres matériaux robustes, comme tunnels, métro, bus ou voitures.
Il existe des centaines d’études qui confirment que la radiation électromagnétique des mobiles a des actions nuisibles sur le système immunitaire, le système nerveux, la capacité d’apprentissage ainsi que sur les humeurs et le modèle comportemental. Elles montrent toutes que, par l’influence de l’électrosmog dû à la radiation mobile, tous les domaines de la vie peuvent être altérés au niveau moléculaire, cellulaire, biochimique et physiologique.

"La perturbation fondamentale dans le corps par les radiations mobiles augmente d’un multiple, (…). L’action est à peu près comme si l’on devait séjourner continuellement dans les éclairs d’une ”lumière disco”. La conséquence : modification des courants cérébraux et du système nerveux central."
Prof. Dr. Ross Adey, Université Loma, Californie

Pour la première fois confirmé par un tribunal : Les mobiles sont nuisibles


Pour la première fois, la cour suprême d’un pays occidental (Italie) a constaté que l’utilisation de mobiles et de téléphones sans fil est en rapport direct avec la maladie de tumeurs cérébrales. Innocente Marcolini, un sexagénaire italien, qui chaque jour pendant plus de douze ans a téléphoné à son poste de travail pendant environ cinq heures avec son mobile, a porté plainte. Il tomba alors malade, sur quoi les médecins lui diagnostiquèrent une tumeur cérébrale après que Marcolini se soit plaint de maux de tête et de douleurs au menton. En l’an 2012, la cour suprême de cassation de Rome décida alors que la tumeur s’était formée par les mobiles. Il y aurait un rapport logique entre l’utilisation du mobile par Marcolini et sa tumeur. Sur ce, Marcolini utilisa l’attention et mit en garde : ”Les personnes doivent être informées des risques.” Après le procès, il rajouta qu’il voulait rendre ce problème public. .

>> Plus d’informations sur le jugement

Vous avez des questions concernant memon ou souhaitez vivre memon vous-même ?

Tél: 03 88 20 34 73


Danger particulier pour les enfants et les femmes enceintes


Les enfants, du fait de leurs organes corporels et leurs caractéristiques pas encore complètement développés, sont exposés nettement plus intensivement à la radiation perturbante des mobiles. C’est pourquoi, des experts, et pas qu’eux, conseillent avec insistance que les enfants de moins de 16 ans ne devraient pas téléphoner, car le potentiel de risque sanitaire est anormalement très élevé pour les enfants. La tête et le cerveau des enfants sont, par la plus grande minceur du crâne et de ce fait par la plus faible distance par rapport à l’antenne d’un téléphone mobile, accablés environ deux fois plus fort (mesuré comme valeur DAS) qu’un adulte. L’organisme d’un enfant et d’un jeune réagit fondamentalement plus sensiblement à la radiation des baby phones, des téléphones DECT sans fil, de la Wifi des ordinateurs et routeurs, des téléphones et antennes de la téléphonie mobile, que celui des adultes. Par exemple, la tête d’un enfant, en raison de sa plus petite taille et de la minceur de la boite crânienne, encaisse beaucoup plus de radiation que celle d’un adulte. De ce fait, il est d’autant plus important de protéger spécialement les enfants contre les dangers de l’électrosmog. Cela signifie que des secteurs situés aussi plus profondément dans le cerveau, et qui sont particulièrement sensibles (par ex. l’hypophyse), sont irradiés. Au stade actuel des connaissances, il existe des indications fondées sur le fait que la radiation mobile, telles qu’elle est créée dans les téléphones mobiles, consoles de jeux, tablettes, ordinateurs, imprimantes et autres applications, nuit à la santé.






L’Agence européenne environnementale classe en 2007 le potentiel de dangerosité de la radiation de la télécommunication mobile au même niveau que l’amiante et les polychlorobiphényles (PCB). En Russie, en 2007, la commission de protection des radiations (RNCNIRP) alerte, dans un appel pressant, contre les risques de la télécommunication mobile pour les enfants et les adolescents : par une longue utilisation des téléphones mobiles il est à attendre de probables formations de tumeurs déjà à l’âge de 25 à 30 ans, des syndromes dépressifs, des maladies démentielles et d’autres dégénérations des nerfs cérébraux à l’âge de 50 à 60 ans. Le Parlement fédéral allemand avait également alerté, déjà en l’an 2003, dans son rapport de la commission pour l’éducation, la recherche et l’évaluation des conséquences technologiques (19°commission), protocole "Aspects sanitaires et écologiques dans les télécommunications mobiles et les installations d’émission – discours scientifique, exigences réglementaires et débats publiques" sur : "Les enfants et les autres personnes sensibles d’une façon particulière (remarque de la rédaction : femmes enceintes) devraient utiliser les téléphones mobiles avec un soin particulier, respectivement avec retenue. Suivant possibilité, les utilisateurs courants de téléphones mobiles devraient utiliser un casque d’écoute ou analogue. Par rapport aux casques et aux dispositifs mains libres, la recherche devrait être intensifiée en conséquence, car il n’y a que très peu d’investigations dans ce domaine de problème”.






La commission compétente du Conseil de l’Europe (comité pour l’environnement, l’agriculture et les affaires locales et régionales) s’est également saisie du problème et exige, dans une résolution adoptée, un retournement dans la politique actuelle de la télécommunication mobile. La résolution signifie, entre autres, qu’il existe pour la population un danger qui augmente sérieusement, particulièrement pour les adolescents et les enfants. C’est pourquoi les valeurs limites devraient être remaniées d’urgence et, suivant les recommandations de la commission, les mobiles devraient être interdits dans toutes les écoles et les salles de classe. Par ailleurs, toutes les mesures raisonnables pour la réduction des champs électromagnétiques devraient être prises

Absorption de radiations au niveau de la tête d'apres l'âge
Source: diagnose-funk.org

"Je n’ai aucun doute que la propagation des champs électromagnétiques est le plus grand élément de la pollution environnementale actuellement de cette terre."
Dr. Rober Becker, Chirurgien

Recommandations sur le mobile du ministère fédéral autrichien de la santé

>> Téléchargement du flyer (en allemand)

Recommandations du ministère autrichien de la santé sur l’utilisation du mobile


Dans une brochure parue actuellement (mai 2015), basée sur des recommandations du plus haut conseil sanitaire en Autriche, viennent maintenant également des conseils pratiques du ministère de la santé autrichien pour une utilisation sécurisante des téléphones mobiles. En outre, il est avancé la nécessité des recommandations spécialement pour les enfants et les adolescents, car ceux-ci peuventt réagir plus sensiblement à la radiation que les adultes. Les experts donnent ici des conseils d’utilisation clairs, comme par exemple mener des conversations si possible courtes, de faire attention pour le mobile à une valeur DAS basse si possible, d’utiliser des dispositifs mains libres ou de ne pas porter le mobile si possible immédiatement au corps. Le ministère recommanda également que ce soit les parents qui devraient décider quand un mobile est nécessaire et judicieux pour leur enfant. Complémentairement, il est conseillé d’informer les enfants et de discuter en conséquence avec eux sur les dangers potentiels du mobile et sur les régles de base pour une utilisation appropriée du téléphone mobile.

Pourquoi les indications des valeurs limites sont trompeuses


Souvent, pour les téléphones mobiles, il est indiqué une valeur DAS (débit d’absorption spécifique). Plus la valeur DAS est élevée, d’autant plus fort le tissu sera réchauffé par la radiation. Les valeurs limites en vigueur en Allemagne pour les champs électromagnétiques reposent sur les recommandations de la "Commission internationnale sur la radioprotection non ionisante” (ICNIRP) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La valeur limite supérieure recommandée par l’Organisation mondiale de santé se situe à 2,0 W/kg. La valeur limite en vigueur s’oriente toutefois à l’intensité du rayonnement qui réchauffe de 1 dégré en l’espace de 30 minutes un adulte (mort). Elle ne protège de ce fait que du danger de la chaleur. L’existence d’un danger par l’action biologique de la radiation électromagnétique est complétement niée est vigoureusement contestée. Le Dr. Med. Joachim Mutter écrit à ce sujet : "Ce serait comme si l’on fixait l’effet de fumer sur la santé seulement d’après le réchauffement du pumon par la fumée de la cigarette pendant 30 minutes où l’on fume une cigarette."

Pourquoi les valeurs limite conseillées passent ainsi à côté de la réalité, vous l’apprendrez également sur notre blog-article à ce sujet: (en allemand)
>> >˃ Ici vers le blog-article (en allemand)

COMPARAISON DES REGLEMENTATIONS EUROPEENNES sur la limitation de l’exposition du public aux champs électromagnétiques (de 0 Hz à 300 GHz)

>> Vers l'article

Ces produits ont été développés afin de vous permettre d’utiliser sans danger la technique moderne et de vous protéger en même temps des effets négatifs de la radiation des mobiles.

Protège directement le Smartphone ou le mobile
Protège directement tous les appareils sans fil

memonizer SANS FIL

memonizerWIRELESS
» vers le produit / boutique

"En Allemagne, celui qui attire l’attention sur la saleté compte pour plus dangereux que celui qui produit la saleté."
Kurt Tucholsky, 1890 - 1935

Electrosensibles : une longue bataille dans les prétoires et les têtes

Jugement du tribunal du contentieux de l’incapacité (TCI) de Toulouse qui a reconnu ce « syndrome d’hypersensibilité »à Marie Richard, la plaignante, qui se traduit par une « déficience fonctionnelle évaluée à 85% en milieu social actuel ». Cette qualification lui permet de bénéficier d’une allocation aux adultes handicapés, sur trois ans, et renouvelable en fonction de l’évolution de la maladie. « La description des signes cliniques est irréfutable », dit encore le jugement, qui s’appuie sur une expertise médicale pilotée par le docteur Pierre Biboulet, qui indique que si l’EHS est inconnu « de notre système de santé français, il est reconnu dans d’autres pays »."

>> plus d'information

D’aillers, le saviez-vous déjà ?

Les antennes de téléphonie mobile diminuent la valeur de votre bien immobilier

Vous planifiez l’achat d’un appartement ou d’une maison individuelle ? Alors vous devriez vérifier qu’il n’y a pas d’antenne de téléphonie mobile dans votre environnement immédiat, car celle-ci peut diminuer drastiquement la valeur de votre propriété. Car pas seulement les assurances, comme la Swiss-Re, classent la radiocommunication mobile dans le niveau de risque le plus élevé. Egalement des banques tiennent compte de la proximité d’antennes de téléphonie mobile pour les biens à financer, et les évaluent en conséquence. Veillez donc, non seulement dans le sens de votre santé, à ce qui entoure votre immobilier de rêve. Mais attention ! Nombre d’opérateurs de téléphonie mobile dissimulent déjà leurs mats dans des cheminées ou autres saillies artificielles

En raison de dispositions légales, nous sommes tenus de rendre attentif à ce qui suit:
La technologie présentée ici ne concorde pas (comme par exemple l’homéopathie, la bio résonnance et des domaines de l’acupuncture) avec la conception et la doctrine de la science officielle. Les actions et les effets des produits ne sont pas reconnus scientifiquement. L’utilisation des produits memon ne comporte pas de thérapie et ne remplace pas la consultation d’un médecin ou d’un naturopathe.
zur Philosophie